Le vaste terme.

Quipus.

On peut agir dans une perspective à court terme. On peut aussi agir dans une perspective à moyen terme – comme on peut agir dans une perspective à long terme et même à très long terme.

On peut aussi agir dans une perspective à vaste terme.

C’est celle où le terme, en fait, devient indétectable, et où les résultats peuvent apparaître immédiatement, en générant des balises temporaires ressemblant à celles des termes “courts”, “moyens”, “longs” ou “très longs” du langage courant, mais ces moments sont porteurs d’une puissance secrète que les autres moments connus ou connaissables n’ont pas. Il existe de tels moments dans l’existence. On y pénètre comme en un espace autre.

Ceux qui pensent dans une perspective à vaste terme peuvent percevoir ces moments prégnants, y pénétrer, en être dynamisés de manière étonnante.

En fait, c’est qu’il vient un moment où on agit sans terme.

© copyright 2011 Hamilton-Lucas Sinclair (cliquer)

Icerocket  Blogsurfer

This entry was posted in Articles and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s